<$BlogRSDURL$>

vendredi, avril 26, 2002

Bon,
c'est vendredi, et moi je commence à plier sous le poids de ma 1ere semaine.
d'abord mon lien "comments" merde, le bon uigui essaie de le réparer, mais il est clair qu'il va falloir que je me mette à la mécanique...

et si vous doutiez que le monde des blogueurs (je déteste le mot "jouebs" baaaaaaah!) se mobilise, honte à vous!!
les vieux de la vieille ne parlent que de ça, des bretons surfeurs (merci en passant pour l'info du hoax comparant le discours de Le Pen à celui de Hitler au congrès du NSDAP), aux demoiselles qui marchent sur la plage.

certains blogs sont, comme le blog presidentiel, exclusivement dédiés à la cause:
- Danger Le Pen!
- La nouvelle initiative de Tof, Après le séisme
si vous connaissez d'autres initiatives similaires, merci de me le faire savoir.

sur ce,
bon week-end bonnes gens, et si vous défilez, faites attention à vous. (amenez des fleurs)

jeudi, avril 25, 2002

Aujourd'hui, c'est Jeudi, il fait toujours beau ici et moi je suis enfermée comme un rat dans ce bureau désert pendant que tous les garçons et les filles de mon âge se promènent dans les rues deux par deux... et boivent pintes après pintes dans les pubs du coin.
Faut faire gaffe, après on s'aperçoit que les dirigeants politiques ne sont plus en phase avec les "vrais gens". ils ont commencé comme ça! Jeunes étudiants boutonneux à lire la "Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie" pendant que leurs petits copains couraient nus dans les champs de pavot. (non, je n'essaie pas de préparer le terrain pour justifier ma future absence et un week-end de débauche!)

en attendant, voici un excellent blind test trouvé sur le très exhaustif presidentielles.net
Il est temps de découvrir si vous ne refusez de voter Chirac que parce qu'il ne sait pas dessiner.



Oui, le blind test vous donne la possibilité de voter les yeux fermés... c'est-à-dire, en jugeant non sur la gueule mais sur le programme. ahah! Vous avez peur de vous retrouvé centriste refoulé?! et bien moi je me croyais plus modérée que je ne le suis: je me découvre Hue à fond, avec une touche de Madelin en fiscalité, si c'est pas cohérent ça!!

et pour finir, des devoirs pour le week-end:
en parlant de l'importance des mots avec les Zorros du Droit, je me suis demandée s'il existait une analyse linguistique du discours lepéniste. Mais que bien sûr! vous en voulez, en voici en voilà!!
"Le Petit dictionnaire pour lutter contre l'extrême droite", écrit dans l'urgence... en 1995 par M.Aubry and Alain Duhamel.

Extrait. Sous "Antisémitisme".
"réunion tenue à la Mutualité par le FN, le 14 mars 1984 :
Le Pen : « Badinter ? »
La salle : « Juif ! »
Le Pen : « Lustiger ? »
La salle : « À mort les juifs ! »
Le Pen : « Madame Veil ? »
La salle : « Au four crématoire ! »"

Avec ce fantastique dico, non seulement vous n'aurez plus l'excuse de ne pas avoir su décrypter le discours d'extrême-droite, mais vous aurez enfin les moyens de ne pas rester là sans rien dire.
Duhamel, je savais bien que je ne l'aimait pas que pour ses drôles de cheveux ... ;)

mercredi, avril 24, 2002

Dire que je me demandais si j'allais réussir à m'entretenir pendant 2 semaines durant des élections!
Plus le temps passe, et plus je m'aperçois qu'il y à matière à commenter.

tout d'abord, merci pour vos messages d'encouragement, c'est terriblement réconfortant et toujours fascinant de voir une communauté d'esprit de LA à Lyon. grand merci en passant à Fraser (thank you darling, mwah, mwah!) pour m'avoir guidée dans les méandres des scripts hmtl et de l'étiquette blog: je lui doit une bonne partie de mon éducation textuelle.

Aux anciens (c'est-à-dire à ceux qui étaient là le 1er jour - oui, donc il y a 2 jours! - ;), vous aurez remarqué que je me suis débarassée du message board, trop encombrant, et l'ai remplacé par un lien "comments" sous chaque article, beaucoup plus pratique!

Bon, c'est pas tout ça, mais c'est quoi les infos du jour?
alors, à la carte aujourd'hui, rien de moins que: qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous?
enfin, on va s'en tenir à "qui sommes-nous".

Qui sont les gens qui défilent dans la rue aujourd'hui?
"Je me demande combien d'entre eux sont allés voter.". c'est la question qu'on peut trouver sarcastique, et qui pourtant, est pertinente.

la réponse, encore plus: très exactement 37%, si l'on considère que la majorité des jeunes qui défilent ont entre 18 et 24 ans (non, ça ne me fait pas me sentir vieille du tout). c'est le résultat d'un sondage IPSOS réalisé au lendemain du 1er tour.
37%!! et vous savez quoi? c'est le plus fort taux d'abstention toutes classes d'âges confondues. alors quoi, tous des jeunes cons sans éducation? ben... pas vraiment, 39% des étudiants sont abstentionnistes.
j'eviterai de leur jeter la première pierre, et tant donné que moi-même je n'ai pas voté, et que je suis presque une étudiante. (bon d'accord, il fait que je surmonte le fait que je ne suis plus étudiante. depuis plus de 2 ans...). alors l'explication? ch'ai pas, moi j'ai mon alibi béton.
bon d'accord, moi aussi je me dis que j'aurais pu faire un effort pour m'inscrire sur les listes du consulat. promis, ce sera pour le 2e tour (si je peux, merde!)

fascinant ce sondage. il nous apprend également que la mobilisation écolo est la plus forte chez les jeunes (10%), mais aussi que le candidat ayant rassemblé le plus de votes chez les jeunes est... Le Pen (16%). Pas de panique, ce résultat illustre plutôt l'éclatement de la Gauche (45% du suffrage jeune) que le fait que la jeunesse rêve de chemises brunes. la preuve que la gauche plurielle est un échec stratégique, plus de 40% des électeurs pour des candidats comme Besancenot ou Taubira se sont décidés dans les derniers jours. les candidats traditionnels comme Laguiller, Hue, Jospin, Chirac et LePen ont une base de supporters beaucoup plus stable.

Enfin... L'insécurité, thème le plus important chez la Droite traditionnelle (mais pas à Gauche).
comment refuser le débat après en avoir fait un thème de campagne??

mardi, avril 23, 2002

Allo! Allo! Ici Londres.

C’est très calme ici, TRES calme.


J’ai l’impression d’avoir rêvé hier. Pourtant, la matérialisation du rêve est bien là, mon blog tout nouveau-né tout fripé. 24h de contractions, c’est épuisant. Enfin bon, maintenant il est là, je ne vais pas le jeter à la poubelle. Ah ! Ca m’apprendra, une nuit de folie et voilà, faut que je m’en occupe pour la vie ?!
Ben oui. Ca fait chier d’avoir à devenir responsable.


D’ailleurs c’est ça qui m’inquiète. Que va-t-il se passer au-delà du 5 mai ?


OK, on a compris, voter Chirac, mais après ? Que va faire la gauche en miettes aux législatives? Certes beaucoup de miettes, 44% du gâteau électoral (44% de votes à gauche tous confondus au 1er tour), mais comment la gauche va-t-elle en un mois ramasser toutes les miettes pour en faire une pièce-montée Lenôtre à en faire baver d’envie l’électorat ?
Chacun sait que c’est un KLOUG qu’ils nous préparent, au mieux !!
Le kloug, le FN va en faire un festin !!


Défiler c’est bien. Voter Chirac au 2eme tour, c’est bien. Mais à moins que l’opposition au FN soit cohérente et organisée, avec un programme qui dépasse le stade du « Non au FN », Jean-Marie reviendra. Encore. Et encore. Et encore.



Pour s’informer, et si vous parlez anglais, une excellente analyse du Guardian

Et pour savoir où défiler


Lundi 22 avril 2002

Après les résultats d'hier, je ne pouvais rester dans ma cuisine sans mot dire.
alors j'ai pris mon courage à 2 mains, j'ai passé un bout de la nuit à écrire, ce matin je me suis mise à étudier les blogs et html, créé ma page, et ce soir j'espère pouvoir poster mes réactions d'hier soir.

alors veuillez pardonner le décalage. demain je posterai mes réactions plus tôt.
hier je me complaisais dans le plaisir morbide de savoir qu'effectivement la france était ce pays d'abrutis, même si j'espérais secrètement que les petits gars et les petites nanas de ce pays allaient bouger.

j'ai reçu un mail d'une copine de Bretagne qui défile, (ah! vive les Bretons!), j'ai lu les dépêches, et je vois qu'effectivement ça bouge.
IL ETAIT TEMPS.

PS: pour tout commentaire, postez vos messages sur le message board,

lundi, avril 22, 2002

Aujourd'hui j'ai décidé de commencer un journal, afin de couvrir la période du 21 avril au 5 mai 2002.

A Londres, où j'habite depuis près de 5 ans, rien d'extraordinaire ce Dimanche. Si peut-être: un temps exceptionellement beau, et le fait que la serveuse du pub ait par erreur donné ma carte de crédit à un autre client qui s'en est servi pour payer ses bières et est reparti avec.

J'aurais donc complètement oublié qu'en France on se bousculait aux urnes pour les présidentielles (ou pas), si ce n'était pour le coup de fil dominical traditionellement passé à ma mère. Le fait qu'elle ne se soit pas jetée sur le téléphone à la 2e sonnerie, pire, que personne ne décroche, ne pouvait qu'indiquer que quelque chose de grave s'était passé. L'imaginant gisant inconsciente au pied des escaliers, je regardai distraitement les informations sur Channel4, quand tout à coup, ça m'est revenu: "mais oui bien sûr! les élections! elle est au dépouillement des votes à la mairie."

j'allume donc la radio et cherche sur longues ondes une station française. le nom d'Alain Duhamel me fait rester sur RTL.
Jean-Marie Le Pen en seconde place derrière Chirac. la France abasourdie. "ah oui vraiment?" me permettant de commenter à haute voix dans la cuisine parce que mes flatmates ne sont pas là. allons, ça fait 3 semaines au moins que les sondages nous disent que JMLP serait présent au 2nd tour, et la France est en état de choc? Ca fait plus de 10 ans que le FN flirte avec les 15% et la France est sonnée? il était temps qu'on lui sonne les cloches à la France, que lui fallait-il donc pour qu'elle se réveille??!?

Même si je me réjouis de la bonne leçon, même si c'était le résultat que j'avais espéré, écouter la radio maintenant me rend malade. Ecoutez-moi ce journaliste qui parle a Marine le Pen comme s'il interviewait Vanessa Paradis "alors, émue? - ah oui, il y a tant d'images qui me reviennent à l'esprit" . ah oui, lesquelles exactement?
comment se fait-il que ce pays se soit tant amolli pour parler de MÔosieur Le Pen, et pour parler à sa fille comme si c'était une jeune fille en fleur??

ah! coupure pub. le Loto. une promesse de suspens à vous donner des crises cardiaques. excellent timing, presque aussi bien que la pub pour Persil après l'interview télé avec Monica Lewinski.

Analyse de Duhamel: je zappe mentalement, et repense a sa jolie coiffure; je l'aimait bien Duhamel quand j'habitait en France.

ah oui! aujourd'hui je ne suis pas allée voter. j'ai laissé passer le temps et ai oublié en 5 ans de dire à la France que je l'avais quittée. donc, pas de vote à l'ambassade. le droit de vote est tout ce qui me restait pourtant, parce que la Sécu etc..., c'est tout le régime anglais pour moi maintenant. D'ailleurs en passant, ça me fait regretter les grandes victoires de la gauche française de ne plus dépendre du système français: donnez donc à Madelin une couverture sociale NHS, un réseau de transports publics anglais, un droit du travail anglais.... qu'on se marre une seconde.

bref, de toute façon, je crois que je me serais abstenue. Voter Vert, les candidats Vert ne vous font -ils pas pitié? ils font honte à la cause. Laguiller? elle est gentille comme ça, mais bon, on ne l'aime que pour son côté divertissant. je ne voudrais pas ajouter l'insulte au snobisme en votant pour elle. l'absentéisme conscient au 1er tour, je dis "oui". si la plupart des gens se sont consciemment abstenus ou se sont dits que justement c'était le dimanche où ils devaient aller à IKEA, je ne sais pas.

moi je n'ai pas voté et pourtant je considère que j'ai des convictions fondamentalement de gauche. est-ce que je sais ce que la
gauche veut dire? non. est-ce que le fait que je prône l'absentéisme au 1er tour est le signe certain de l'échec de la gauche? je me refuse à le croire. moi dimanche, j'ai volontairement voté pour la douce paresse au soleil. suis-je donc une petite conne? peut-être, et cela m'indiffère.

je m'indigne des 4 mots de vocabulaire de Bush, de sa politique étrangère incohérente et de son ignorance de toute chose d'intérêt en général. et pourtant aujourd'hui je ne vote pas. je défile en 2000 dans les rues de la City contre le capitalisme cynique, et pourtant je ne supporte pas les militants néo babas et leur réunions interminables et leur pathétique tentative de recréer un mai 68, pas pour le principe, mais pour se divertir. au fond, je ne leur reproche pas le fait de vouloir s'approprier un morceau de rêve glamour, vêtements seventies photofinish à la Dazed&confused. c'est normal, légitime, le résultat logique d'un demi-siècle de pub et de marketing.
ce que je leur reproche, c'est leur paresse intellectuelle, nous offrir un futur éculé qui a déjà échoué.

bref, qu'est-ce qu'il me faut?
j'aurais pas dû aller à l'université. Ca m'a visiblement traumatisé de me retrouver avec des licences me parlant du Surmoi dans dixit "l'Havare d'Arpagant" (une bonne française de souche pourtant).

pourquoi n'ai-je pas voté?
tous les enfants de 68 dans la fleur de l'âge où sont-ils? que font les petits frères&soeurs de plus de 18 ans?? que fait l'avenir de la France??

ils écoutent Le Pen en appeler aux hommes et aux femmes de toute race et de toute religion à se rassembler autour de lui, lui, l'homme socialement de gauche;
ils écoutent Laurent Gerrat représenter la France ventripotente, se faisant rire lui-même de tant de subtilité et de finesse d'analyse, dépeignant Le Pen à coups de clichés stupides Sieg Heil/Heili-Heilo. est-ce ça, l'opposition?
ils écoutent la pub pour le Loto.
ils écoutent les militants socialistes énervants, comme tous les militants. pourquoi faut-il qu'ils crient comme des groupies quand Jospin annonce son retrait de la vie politique?
ils n'écoutent plus parce qu'on ne les a pas entendus. les socialistes n'ont pas su entendre. tous ces jeunes et moins jeunes gens, exprimant des idées confuses et contradictoires, marmonnant, parfois, ne disant rien, et pourtant étant sûr d'avoir aimé dire quelque chose. Ca va au-delà de l'écoute de quelques militants bruyants.
ils vont peut-être se coucher avant l'intervention de Chirac. rien de pire que les clameurs et les les rires des jeunes chiraquiens.quelle antinomie que ces 2 mots? il est vrai qu'il y a des gens qui naissent vieux. mon dieu, ces abrutis qui se réjouissent à l'avance de leur triomphe au second tour! avec un président à 20%....

rêvons-nous à un retour de la gauche aux législatives? pour une nouvelle cohabitation de l'indécision? de ce que la 5e république nous a pris en proportionnelle, elle nous le rend en cohabitation. vive la république!
"justement! nous diront les jeunes chiraquiens! un système plus fort! changeons! la droite triomphante aux législatives!!"
allons bon.

additionnez les votes verts, pc, travaillistes, chasseurs que sais-je, votes extrême-droite, abstentions, que reste-t-il??
3 chiraquiens dansant en faisant tourner leurs cravates au-dessus de leur tête, sur une place déserte.

Où sommes-nous?
dans l'ombre des arcades, à pleurer, ou à regarder la télé, ou à cirer nos bottes

This page is powered by Blogger. Isn't yours?